Françoise Petitdemange - la toiture a pédals, roman, 1993, 229 pages, 15 euros.

 

 

7____la_t7___la_t   

   Après avoir bien joué avec le papier d'emballage, voici le moment, pour Philippe, de découvrir le cadeau que vient de lui offrir sa marraine à l'occasion de ses trois ans.

   - oh une touèture! / - Mais non, vvvoi-ture, répète. / - tttouè-ture!

   une touèture! une touèture a ilipe une touèture iouje

   - Eh ben, monte dedans, ne marche pas à côté. / - Attends, papa...

   papa souve ilipe ilipe souvé papa ilipe an touèture

   - Mets tes pieds sur les pédales. Tiens, là. Mets tes mains, là, et pousse avec tes pieds.

   lé petons a ilipe su pédals papa pousse touèture è ilipe pati vèc touèture

   - Tiens, t'as même le klaxon.

   "tut!"

   Pour Philippe, le monde est peuplé de jouets : les personnes, les choses, les sons, et puis, bien sûr...

   - cè coi dé mos?

   ilipe i lè su lé jenous de papa è i rga lé mos

   - C'est tout ce qu'on dit quand on parle. / - cè coi con di? / - Tous les mots : Philippe, c'est un mot ; maman, c'est un mot ; papa, c'est un mot.

   è touèture?

   - C'est aussi un mot.

   è rouje?

   - C'est encore un mot.

   è nounous?

   - Nounous aussi, c'est un mot. C'est tout ce qu'on dit quand on parle. / - cè ki on?

  Mais bientôt, il va falloir quitter "maman è papa", "nounous è toiture", et puis aussi les mots d'une langue, bien à lui, forgée de toutes pièces dans sa bouche.

   - D'abord, papa, il va t'apprendre à dire ton nom.

   "ton non"

   - Tu es grand maintenant, tu n'es plus un bébé : tu ne peux plus dire Ilippe.

   "a lécole tou le monde se mokrè de touè"

   - A l'école, tu devras bien dire Philippe. Tu comprends?

   papa la lé ieux sévèrs

   - conpri ilipe

   Et puis un jour, un autre capte toutes les attentions.

   le pti frèr i lè dan lé bras de papa

   - Cyrille!

   i lapèle papa mé

   - i nè pa trè côzan

   i la dé toutes petites mins épi dé tous petis piés / je pouré pa jouer avèc lui o fout

   - cè can ke je pouré jouer avèc? / - Pas tout de suite. Il faut encore qu'il grandisse un peu.

   i va ancor faloir du tan pour ki soi gran

  Philippe, lui, il est grand. Et il va à l'école. Et à l'école, il y a Isabelle.

   maman

   - Philippe! Alors, tu viens?

   maman el a le pti frère a la méson philippe i la babel a lécole / lés petis garsons è lés petites filles i regarde maman tou laba o fon de la cour / mé philippe i bouje pa / laca venir

   - Alors, tu viens!

   maman vien chèrcher philippe / lés petis garsons è lés petites filles i dise o rvouar a philippe / moi i fè un pchou avèc la min o petis garsons è o petites filles

   - Ça fait cinq minutes que je t'attends, près de la porte. Tout à l'heure, tu ne voulais pas aller à l'école.

  Pour Philippe, tout est spectacle. Et la télévision n'est autre chose qu'une boîte à fabriquer du spectacle pour petits et grands.

   - chchchuttt!

   lés me sieus i côze plu i regarde la télé è i zécoute lés me sieus qui parle dan la télé / philippe i se mè assi partèr acoté dés me sieus sur lés chèzes / cè rigolo lés me sieus qui joue o ballon / mé philippe i voi pa le ballon è lés me sieus i son tou petis petis petis / ya dés me sieus qui on dés chorts bleus épi ya dés me sieus qui on dés chorts blans

   - cè qui lés me sieus qui joue? / - La France contre l'Italie.

   i di le me sieu jorjel

   - lafranse contre litali?

   L'événement, ce peut être le retour à la maison d'un objet qui, pour être réparé, est resté tellement longtemps en dehors de l'univers quotidien qu'on l'avait perdu de vue. Le voici, tout à coup, qui ressurgit...

  - Tu bouges pas, hein, gamin. Je recule la camionnette.

   le mesieu la disparu / è la camionète el recule tou doussman

   - tien on va ravoir de la muzic

   philippe i va voir

   - papa! vla la boite a muzic! vla la boite a / - La boîte à musique? / - ouiii / - Le juke-boxe, il veut dire.

   Frédéric, c'est le copain, le gêneur, le grand frère, le rival, le confident, l'ami dont, à quatre ans et demi, Philippe n'imagine pas pouvoir se séparer.

   - vien nounours on i va san voiture

   philippe i sore de la voiture è i coure tou vite

   - fré!-dé!-ric! / - ouhou!

   philippe i retien nounours toucontre son coeur avèc le livre è la pome è...